Juger + comprendre – … : l’effet qu’aura la crise énergétique

Avec la crise de l’énergie qu’on va tous subir ces prochains mois, je prédis que ça va juger sec les gens sur des détails ridicules tel que l’achat de PQ ou le jogging lors des confinements, mais version hiver/pannes de courants. (cependant j’espère que ma prédiction va tomber totalement à plat sur toutes les facettes, qu’il n’y ait ni crise ni emballement du jugement interpersonnel).

Ceci est initialement conçu pour être un thread disponible également ici :

Tout d’abord il faut se rappeler qu’objectivement, ce qui va nous arriver sur la gueule, c’est de la responsabilité des dominants, de leur désir de conquête absurde et destructrice, de leur déresponsabilisation et mauvaise gestion etc.

Cependant, les messages des dominants vont être allégeants, c’est-à-dire qu’ils vont tenter de dire que c’est de notre faute cette crise, donc de notre responsabilité de faire attention pour leur conneries qu’ils n’arrivent pas à gérer/dont ils ne veulent pas se responsabiliser.

j’ai parlé de la notion d’allégeance ici : https://www.hacking-social.com/2019/02/04/mqc-la-norme-dallegeance-une-forme-de-soumission/

Soumis à ce discours, les gens risquent de se taper les uns sur les autres (plutôt que sur les dominants responsables du problème, voyez à quel point les discours allégeant ont une utilité d’autoprotection des dominateurs) et accuser le voisin qui chauffe trop, critiquer les mal-isolés, ceux qui ne feraient « pas assez d’efforts » etc.

LE JUGEMENT !!! Image créée par l’IA Midjourney

L’empathie et la prise en compte des singularités et des situations seront mise de côté dans les jugements, on acceptera pas de comprendre qu’untel n’arrive pas à vivre à 19° en hiver ou utilise trop d’électricité et de gaz, ou ne peut faire isoler son appart (car non propriétaire, pas les moyens, etc).

Peut-être qu’il y aura des vantardises sur le taux de pulls portés en même temps sur le dos et des critiques sur ceux qui osent rester en tee-shirt, bref des polémiques au ras du sol et absurdes comme durant le confinement.

On refusera d’entendre les spécificités qui font que les personnes ont objectivement besoin de chauffer plus (âge, genre, pathologies/handicaps, type de logement, région, etc.)
On refusera de se rendre compte que c’est une chance ou un privilège de ne pas avoir besoin d’autant l’électricité et de gaz et non un mérite dû à nos grands efforts.

Exemple : on peut avoir la chance de vivre dans une région aux températures douces, on peut avoir la chance des opportunités physiques qui nous réchauffent (et la santé pour les faire), la
chance d’être propriétaire et d’avoir les moyens d’avoir pu isoler, la chance de pouvoir partir en vacances dans un pays chaud en hiver, etc

Toutes ces chances, des gens ne les ont pas, et ce n’est pas pour cela qu’ils sont « débiles », n’ont pas « fait des efforts », sont irresponsables ou que sais-je.
Ils subissent des injustices, des handicaps, des spécificités, des malchances alors qu’ils ne les ont pas cherchés, c’est comme ça, la vie est injuste et t’envoie des gifles sans que tu ais fauté pour autant.
Raison de plus pour comprendre plutôt que juger : un jour ou l’autre, on traverse tous un moment de pure injustice ou de malchance. Ce jour-là, préfères-tu être compris ou qu’on te juge en + minable, con et médiocre ?
Alors mieux vaut stratégiquement laisser son empathie allumée pour espérer qu’on t’aide un jour, parce que tu auras été soutenant toi aussi. De plus, l’empathie ne sera ni limitée ni menacée de coupure par les contraintes énergiques qui nous attendent, pourquoi se priver d’une telle source de chaleur humaine ?

C’est pas la loi de la jungle qui marche le mieux chez les animaux sociaux comme nous, c’est à la fois la loi de réciprocité (tu m’aides, je t’aide en retour) et le don (certains besoins et soutiens ne sont soumis à aucune condition de retour, comme tout ce qui est lié à la dignité humaine). Et hop l’humanité accomplit des trucs de ouf, en s’entraidant .

Comment espérer être soutenu un jour si vous balancer cette figure de haine aux autres ? [Une tête de haine, créée par l’IA Midjourney ]

Dans cette crise, il y aura aussi des tas de conseils condescendants : vous n’avez qu’à vous couvrir plus, utiliser des bouillottes, bouger plus, investir dans l’isolation de votre logement, une meilleure santé (« vous ne mangez pas comme il faut »), de l’électroménager moins énergivore, etc.
Tous ces conseils sont méprisants car ils ignorent que les locataires, les précaires ne peuvent pas improviser des gros travaux comme ça. C’est condescendant parce que les gens se couvrent peut-être déjà de la tête aux pieds.
Le conseil méprisant, on le balance pour éviter de sentir la souffrance de l’autre, car ça nous ferait mal personnellement. Ou alors pour se débarrasser de l’autre ou encore parce qu’on estime les gens cons (et parce qu’on estime les gens cons, inutile de chercher à les comprendre).
Or tu peux être empathique/compatissant sans souffrir : spoiler, ça peut même souder les personnes entre elles, les rendre amies, partenaire, collègue, et tous gagnent de la puissance au passage.

La compassion est un instrument qui nous rend puissant ensemble, on se comprend, on peut donc taffer ensemble, on multiplie les bras comme les possibilités. Bref y a tout à gagner avec la compassion, là où il y a juste une illusion de domination à gagner chez celui qui juge.

Mais finalement, pourquoi tout ces jugements ? Parce qu’on se sent profondément impuissant à contrôler cette situation, notre souffrance ou celle des autres devient impossible à écouter parce qu’on ne peut rien faire.
Rappelez-vous, objectivement la situation n’est pas de notre faute, de notre responsabilité, mais des dominants qui font des trucs totalement absurdes en permanence et nous accusent de leur propre irresponsabilité.
On ne peut pas objectivement contrôler la fin de la guerre pour restaurer le marché de l’énergie, là, maintenant, ni remodeler de nos seules mains le secteur de l’énergie. Les pouvoirs sont dans les mains des dominants.
On est donc objectivement impuissants, mais là on se l’avoue pas parce qu’on a peur de la blessure à l’ego que ça fait, et on ne voit pas la puissance qu’on peut retrouver en militant par exemple.
Au fond, juger les autres pourtant irresponsables de la situation nous sert comme basse stratégique pour se sentir plus puissant, en dominant l’autre + « faible » que soi, en se supériorisant.
Parfois aussi le jugement d’autrui sert aussi à construire publiquement ses idées, certains pour réfléchir ont besoin de taper sur un ennemi, un individu imaginé comme médiocre comparé à soi et ses belles idées.
À la place, posons-nous et plutôt que de faire ce genre de choses :

faisons ça :

Il y a des tas de raisons à des souffrances, et se vanter de ne pas souffrir comme ce gamin, c’est juste vouloir montrer sa supériorité. Perso j’y vois juste l’arrogance de celui qui, au fond, a trouille de perdre le contrôle.

Quand on reconstruit son contrôle, son empuissantement, sa vraie force, on ne s’attaque pas à ceux qui souffrent, on s’attaque aux causes profondes des problèmes, aux dominateurs qui ont le pouvoir.
On accepte de confronter sa peur en face, de prendre la mesure des souffrances, de mesurer sa colère face à ces injustices et de cette merde, on en fait de la mana, de l’energie qui nous améne à militer, s’engager, faire des trucs constructifs AVEC les autres.

Un vrai empuissantement, c’est avoir suffisamment de force pour voir à quel point on souffre tous d’une même situation mais de façon différente parfois pire parfois moins pire, accepter d’avoir mal pour et avec les autres, de comprendre les connexions, et avoir la puissance de rallier avec nos précieuses différences pour surmonter tout ça ensemble.

Je m’arrête ici parce que je suis en train de réécrire mon bouquin sinon, que vous trouverez à libre disposition ici : https://www.hacking-social.com/2021/09/17/en-toute-puissance-manuel-dautodetermination-radicale/


Plus spécifiquement, si vous voulez explorer ces thèmes on en parlé déjà dans la série juger moins comprendre plus :

la compassion c’est par ici : https://www.hacking-social.com/2020/05/25/quest-ce-que-la-compassion/
l’allégeance ici : https://www.hacking-social.com/2019/02/04/mqc-la-norme-dallegeance-une-forme-de-soumission/
et là : https://www.hacking-social.com/2016/08/29/pe1-pourquoi-le-pole-emploi-nous-deprime-et-comment-y-remedier/

L’illustration d’en-tête a été réalisée via l’intelligence artificielle de MidJouney !

Viciss Hackso Écrit par :

Attention, atteinte de logorrhée écrite et sous perfusion de beurre salé. Si vous souhaitez nous soutenir c'est par ici : paypal ♥ ou tipeee ou ♣ liberapay ou utip ; pour communiquer ou avoir des news du site/de la chaîne, c'est par là :

2 Comments

  1. -L'eau°des°yeux-
    6 septembre 2022
    Reply

    Merci pour ce thread. C’est toujours un plaisir de vous lire.

  2. Anonyme
    13 septembre 2022
    Reply

    JE SUIS TOTALEMENT D’ACCORD AVEC VOUS, MALHEUREUSEMENT LES GENS S ENGUEULENT ENTRE EUX 😲😲😡😡 ET SONT JALOUX LES UNS DES AUTRES 😲😡😡😡 MÊME POUR UN CHÈQUE DE 💯 EUROS 😲😲😡 C EST HALLUCINANT 😡🤮,ET MACRON ET SON GOUVERNEMENT RÉUSSISSENT À DIVISER POUR MIEUX RÉGNER 😡😡,IL FAUT QUE LA CLASSE MOYENNE ET LES PAUVRES S UNISSENT 😀 ET NE S ENGUEULENT PAS,ET QU ILS REGARDENT LE HAUT DE LA PYRAMIDE 😲😡😡 LES MILLIARDAIRES 💶💶😡😡 QUI PENDANT CE TEMPS SE GAVENT ET RIGOLENT 😲😡😡 ET FRAUDENT IMPUNÉMENT 💶💶😡🤮

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Quelques livres