Le gimmick publicitaire – Horizon By Night

Voilà !

Le premier épisode pilote d’Horizon By Night est disponible.

Petit rappel du concept : jusqu’ici nous avons produit des épisodes sur des thématiques liées de près ou de loin au hacking social dont la durée était généralement comprise entre 25-30 min. Le problème, c’est que ces épisodes sont très longs à réaliser (surtout quand on a des activités professionnelles chronophages en parallèle). On avait donc envie de mettre en place un format plus léger, non pas pour aller plus vite ou pour répondre à l’impératif du quantitatif (alors ça non) mais pour ne pas avoir à attendre plusieurs mois avant de développer de nouveaux sujets. De plus, il y a des sujets qui ne nécessitaient pas une demi-heure à en parler, mais qui n’en restaient pas moins intéressants, voir importants. De là est né l’idée d’Horizon By Night, un format plus court, mais aussi plus léger. On se permet en effet un peu plus de seconds degrés (voire troisième, quatrième…).

Évidemment, le format classique n’a pas disparu, ces deux formats étant complémentaires, l’un nourrissant l’autre.

Et pour la suite ?

Eh bien nous allons tout d’abord profiter des vacances pour nous recharger un peu et préparer la rentrée. Comprenez par là que nous ne diffuserons rien en août, mais dès septembre avec plus d’énergie.

Pour cet épisode, je tenais à remercier humblement Viciss qui a réalisé les musiques que l’on entend durant les remix de Guetta « DJ Prise de tête ». Pour produire ces mix, elle a dû supporter la répétition de gimmick tel que Mc Do, SNCF, Findus, Danette, Juvamine… Bref, de quoi faire perdre la raison à n’importe qui. Pour cela, un grand MERCI et surtout chapeau ! D’autant qu’elle vient ainsi de trouver une autre technique pour s’immuniser contre les gimmicks de pub : les écouter sans interruption pour en faire un remix, rien de tel pour en être dégouté.

Vous pourriez également aimer ceci :

14 commentaires sur “Le gimmick publicitaire – Horizon By Night

  1. Pôôôôôôvre Viciss!
    N’empêche que j’aimerai bien connaitre le genre de manipulation dont tu as été la cible pour accepter un tel travail… 😉
    Vous faites des articles et des docs vidéos pour que le monde prenne conscience du problème et tu es la première à tomber dans le panneau… 😀 J’ai envie de dire: « Chapeau! Gull! »

    1. Bonjour.
      Viciss est indisponible pour le moment, nous essayons tant bien que mal de lutter contre ses vers d’oreille, qui sur une échelle de 1 à 100, ont atteint le niveau de 210 (pour Findus) et 498 (pour Danette), ce qui est non négligeable d’un point de vue strictement médical.
      Nos infirmiers sont équipés de casque anti-bruit afin d’éviter la propagation dans l’hôpital et la patiente est confinée en salle d’isolement où elle fait des anagrammes 8heures par jour, 4h de tests statistiques, et 6heures de bilboquet acrobatique. Pour l’instant, nous tentons de la soigner, mais si les traitements venaient à échouer, il ne resterait plus qu’une alternative : la lâcher dans une conférence ou un événement quelconque à hacker.
      Concernant l’étiologie de la pathologie de Viciss, Gull n’en ait pas l’unique cause : en effet, il est également en salle d’isolement pour ver d’oreille de type « 118 218 » et une forte récurrence de « bigard, bigard, ça c’est bigard ». Il semblerait, à l’heure actuelle, qu’ils se soient eux-mêmes entraînés dans cette spirale infernale, l’un proposant l’idée de l’épisode, l’autre donnant d’autres idées, etc. Le vrai coupable serait peut-être le technicien qui n’a eu cesse d’approuver l’épisode et qui a montré un enthousiasme bien trop élevé pour « DJ prise de tête ». Barbalala a également souhaité revoir encore et encore l’épisode et écoutait en boucle « i want a big mac », ce qui est totalement irresponsable.
      Donc, j’en conclus qu’il faudrait censurer cet épisode : c’est une question d’hygiène sanitaire.
      Cordialement,
      Claire Enclocq [élu médecin de l’année] [label soin responsable]

      1. Du coup, j’ai bien fait de ne pas le regarder…
        Pas que cela ne m’intéresse pas, mais mon PC est toujours en guerre contre Youtube et consorts.
        Bon rétablissement à l’équipe.

        1. Il suffit que j’écrive cela pour que mon PC daigne passer la vidéo sans bug!

          Pour en revenir au sujet, je voudrai donner une petite astuce. Si les gimmicks sont très utilisés en publicité, vous pouvez faire de même chez vous. Et je suis certain que vous en avez déjà fait l’expérience, sans le savoir…

          Lorsque vous rentrez du travail et que vous voulez vous détendre, je suis quasiment sûr que vous vous installez dans votre canapé – ou devant votre PC – et que vous écoutez une musique d’un chanteur/groupe quelconque (personnellement c’est toute la panoplie du rock et du métal, je sais c’est difficile à croire pour certains, mais cela me détend…Un bon Cult of Personality de Living Colour et tout devient rose). Si cette musique vous détend, c’est que le jour ou vous l’avez entendu, il y a fort à parier que vous étiez sur un petit nuage.

          Maintenant que vous connaissez l’astuce, à vous de la reproduire. Le jour où vous vivez un événement spécial (naissance d’un enfant, mariage, adoption d’une bête…) écoutez une musique bien spécifique que vous choisirez vous-même, mais qui n’est pas déjà associée à un autre événement. Ensuite, pour revivre votre plénitude du moment vous n’aurez qu’à écouter cette chanson… Simple et efficace et largement mieux qu’un tube d’anti-dépresseur.

          Si vous doutez de cette astuce (mais il n’y a vraiment pas de quoi, elle est connue et je suis certain que le Doc Claire Enclocq l’utilise elle aussi), demandez autour de vous à des personnes qui ont subi un accrochage en voiture; je suis sûr qu’elle deviennent stressée lorsqu’elles entendent la musique qui passait à la radio au moment de l’accident. Pour ma part, c’était La Bombe Humaine de Téléphone. Je dis c’était, car j »ai appris à retourner la « malédiction » en l’associant à d’autres souvenirs plus heureux…

          1. yep, c’est un transfert symbolique (on parle aussi d’ancrage en PNL) ; ça marche également avec les odeurs (madeleine de proust) et oui, pour répondre au commentaire suivant, ça marche énormément sur les enfants : ils sont synesthésiques, ils font automatiquement des associations qu’on ne fait plus adulte (manger tel gateau en lisant tel magazine ; faire telle sortie en portant tel tee-shirt ; associer une couleur à une lettre et ne pas aimer quand elle est dans une autre couleur), donc ils adorent quand on leur prépare des circonstances pleines de belles associations.
            Bref, heureusement il y a danette !

          2. VICISS ! Vous n’avez rien a faire ici, c’est l’heure de votre séance de chessboxing !!!!
            Cependant je note un progrès : vous confondez les gimmicks. Continuez comme ça.
            @caligula, vous supposez bien, je connais évidemment cette stratégie : j’ai été élue médecin de l’année, ne l’oublions pas. Pour ma part, j’associe les échecs des patients à coup de Patrick Sébastien. Après, je vous assure qu’ils font tout pour réussir.
            Cordialement.

  2. Bonjour,

    Je suis récemment tombé sur cet article d’un pseudo-média racoleur (pléonasme?) qui m’a fait pensé à votre document vidéo, et qui use d’une terminologie très positive pour expliquer le design sonore:

    http://www.konbini.com/fr/tendances-2/le-design-sonore-est-partout/

    Cela me fait penser à un type de manipulation dont certaines personnes usent (moi même parfois), où tout en disant la vérité sur un sujet et en expliquant ses points néfastes, on l’enrobe de terme positifs autour pour faire passer cela pour un bénéfice. Ici par exemple, ils expliquent que certains vers d’oreilles ont eu pour résultat de booster les vente d’un produit, de faire en sorte que l’on s’en souvienne pour se tourner vers une marque, que le design sonore s’est « introduit dans les quotidiens » ou dans « l’inconscient collectif », que David Guetta en aurait remixé dans ses chansons. Bref des arguments plutôt négatif pour la plupart des gens n’aimerais pas se faire polluer le cerveau à longueur de journée à des fins commerciaux.

    Mais autour de ces concepts, la terminologie est, elle, très positive: « adepte du beau son », « un régal », « L’audio logo est partout, et reste gravé dans nos mémoires (…) une vraie Madeleine de Proust pour certains », « rend nos oreilles de plus en plus exigeantes ».

    Est-ce que ce genre de chose peut-être assimilé à un genre de manipulation en pleine conscience du manipulé, ou simplement de la persuasion? Un changement de stratégie, de méthode pour éviter la réactance quand après des années de manipulation de l’inconscient, les gens commence à prendre conscience de ces mécanisme?

    Vous remarquerez que cet article est associé à la marque Orange, ce qui n’est surement pas anodin.

    En tout cas merci pour votre travail dans ce blog et à travers les vidéos d’Horizon!

  3. Bonjour,

    Je voulais vous demander si les stratégies contre les vers d’oreilles que vous proposez sont tirés d’études précises (auquel cas j’aimerais beaucoup avoir les références pour les lire) ou si elles sont plutôt tirés d’expériences personnelles ou de déductions (genre même sans études sur l’utilisation de tâches cognitives pour éviter de penser à une chanson, il ne serait pas difficile de déduire qu’au vue des capacité limité de la mémoire de travail, faire une tâche suffisamment prenante ne permets plus de traiter un jingle par auto-répétition).
    Sinon, quand je veux me débarrasser d’un air, je pense simplement à un autre air que j’aime bien et dont je sais qu’il est assez prenant (ou je me force à me le répéter jusqu’à ce qu’il soit prenant ^^)

    Merci pour ce site qui se révèle très instructif 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*