đŸŽ„ [table ronde] YouTube : Les limites de la libertĂ© d’expression

Au CRACS2017, Avec Guilhem (Le Club), Kama des trucs et Parlons Y-stoire, nous avons questionnĂ© la question de la libertĂ© d’expression sur Youtube (ci-dessus) : nous avons parlĂ© des sujets « difficiles » ou brĂ»lants ainsi que la forme de modĂ©ration qu’elle nĂ©cessite. Ce sont des vrais dilemmes auxquels se posent les crĂ©ateurs, pour lequel aborder un sujet peut entrainer des vagues de haine Ă  son encontre ou des censures, des dĂ©monĂ©tisations par Youtube. Et, comment agir lorsqu’on souhaite dĂ©fendre la libertĂ© d’expression tout en condamnant des commentaires discriminatoires ? Nous avons parlĂ© beaucoup de la modĂ©ration en tant qu’art ou expĂ©rience, qui, Ă  petite Ă©chelle, peut ĂȘtre un exercice intĂ©ressant.

Voici des sujets connexes Ă  ceux qu’on a abordĂ© dans cette table ronde :

Viciss Hackso Écrit par :

Attention, atteinte de logorrhĂ©e Ă©crite et sous perfusion de beurre salĂ©. Si vous souhaitez nous soutenir c'est par ici : paypal ♄ ou tipeee ou ♣ liberapay ; pour communiquer ou avoir des news du site/de la chaĂźne, c'est par lĂ  :

Un commentaire

  1. shytende
    23 août 2017
    Reply

    AprĂšs, il y a une diffĂ©rence entre l’anonymat, et l’identitĂ© qu’on prend sur Internet. On se crĂ©Ă© u personnage dĂšs qu’on commence Ă  poster quelque chose sur Internet, mĂȘme un simple commentaire (sur YouTube oĂč autre), et Ă  partir d’un moment, oĂč on arrive Ă  une relative notoriĂ©tĂ©, çà devient compliquĂ© d’aller contre l’identitĂ© qu’on s’est crĂ©Ă©. Si vous vous mettiez Ă  poster du contenu en contradiction avec ce que vous avez fait jusqu’ici (thĂ©orie du complot, propos injurieux, ou autre), cela crĂ©Ă©rait une dissonnance, et la plupart de ceux qui vous suivent se dirait qu’il y a un problĂšme.
    Bien sĂ»r, on peut multiplier les comptes facilement, mais ce n’est pas du vĂ©ritable anonymat. C’est la sensation d’anonymat qu’offre Internet, ce qui est quand mĂȘme diffĂ©rent.
    Pas trĂšs sĂ»r de oĂč mĂšne cette reflexion, donc je vais arrĂȘter lĂ  pour l’instant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIVRES