[PDF+EPUB] La méthode Montessori réactualisée : l’expérience de Céline Alvarez 

Voici le PDF et l’epub du dernier dossier, La méthode Montessori réactualisée :  l’expérience de Céline Alvarez :

https://www.hacking-social.com/wp-content/uploads/2017/12/Methode-montessori-reactualisée-alvarez-1.pdf

Ce dossier avait pour but de présenter l’expérience éducative menée par Céline Alvarez et Anna Bisch, qui a été assez maltraitée médiatiquement, soit en parlant de « miracle » sans expliquer quelconque recette de celui-ci, soit en étant critique à outrance en se basant souvent sur quelque chose d’imaginaire qui n’avez rien à voir avec la réalité. Nous avons tenté de répondre à toutes les critiques, expliquer quelques recettes de ces « miracles » et formuler notre critique dans ce dossier. Détrompez-vous concernant le sujet et le pourquoi nous avons fait ce dossier : il ne s’agit pas que d’éducation à la maternelle, mais bien de changer sa façon de faire, de « superviser », vers des objectifs qui ne sont ni néolibéraux, ni autoritaires, mais tendant vers l’autodétermination. On peut s’inspirer de l’expérience d’Alvarez pour d’autres niveaux de classes, pour d’autres secteurs (éducation populaire, militantisme, activisme, monde du travail…) parce que partout, pour peu qu’un jour on ait à apprendre quelque chose à quelqu’un, on a ce pouvoir, via notre façon d’apprendre, d’aider les personnes à être plus autodéterminées.

Vous pouvez toujours consulter ici le dossier :

 

Viciss Hackso Écrit par :

Attention, atteinte de logorrhée écrite et sous perfusion de beurre salé. Si vous souhaitez nous soutenir c'est par ici :♥ tipeee ou ♣ liberapay ; pour communiquer ou avoir des news du site/de la chaîne, c'est par là :

3 Comments

  1. Bonome
    16 février 2018
    Reply

    Il y a une faute au milieu de ce texte : « quelque chose d’imaginaire qui n’avez rien à » à remplacer par « quelque chose d’imaginaire qui n’avait rien à »

  2. marie
    6 mars 2018
    Reply

    Ce qui m’agace chez Céline Alvarez ce ne sont pas les outils pédagogiques qu’elle développe car un enseignant est toujours à l’affût de ce genre de chose, mais la mise en scène de son histoire…On a voulu nous faire croire qu’elle avait été victime d’un système sclérosé, incapable d’identifier la pertinence de sa pédagogie ce qui par conséquent l’avait conduite à démissionner faute de reconnaissance. De qui se moque t-on?
    Avant d’être ministre Mr Blanquer occupait un poste important au ministère de l’Education nationale. Mr Blanquer autorise une expérimentation, mr Dehaenne apporte (neuro-sciences et sciences cognitives), Céline Alvarez remixe Montessori augmenté par les neuro-sciences et sciences cognitives et l’institut Montaigne finance le projet. Mme Alvarez n’avait pas pour vocation de s’éterniser dans un poste de professeur des écoles; Nos trois amis voulaient juste démontrer que cette nouvelle pédagogie était performante et le système complètement nul.

    Comment ? En transformant Céline Alvarez en victime d’un système incapable de s’adapter à ses façons de faire, incapable de reconnaître une pédagogie innovante ce qui finalement la conduit à démissionner de l’éducation nationale.
    Ce FAUX sacrifice de cette révolutionnaire sur l’autel de l’EDUCATION NATIONALE, grâce à internet, aux médias la transforment en icône, en passionaria d’une pédagogie innovante qui va accroître les performances de nos enfants!
    Pourquoi une telle mise en scène? il fallait créer un buzz médiatique pour être reconnu:
    – regardez, voilà une enseignante extraordinaire qui démissionne de l’éducation nationale … au lecteur de déduire la suite

    – regardez ses vidéos: les enfants savent lire très tôt, maîtrisent les 4 opérations dans la bonne humeur, tout est réussi….au lecteur de déduire la suite
    Malheureusement nous n’avons pas pu évaluer les élèves pour comparer avec d’autres classes la faute à l’education nationale pourtant si friande d’évaluations.

    -regardez, enseigner c’est facile! Les atsems peuvent le faire, les parents aussi puisqu’il suffit de montrer pour être imité par un enfant. il choisit un jeu, je lui montre comment il fonctionne, il imite et s’il se trompe, on corrige…Au lecteur de déduire (a t-on besoin d’enseignants en maternelle?)

    Aujourd’hui, Blanquer est Ministre, Dehaene est conseiller et Mme Alvarez continue à propager la bonne parole tout en gagnant bien sa vie.

    Alors quelles sont » les lois naturelles du ministre » que sont en train d’écrire Mr Blanquer, Dehaene et Alvarez?

    -étendre la pédagogie Montessori en maternelle, c’est en marche
    -former des atsems pour accompagner les élèves, c’est en marche aussi grâce aux convertis
    -informatiser le suivi individuel des enfants régulé par des atsems (payées des clopinettes).

    Elle n’est pas belle la vie!

  3. mariemarie
    6 mars 2018
    Reply

    Ce qui m’agace chez Céline Alvarez ce ne sont pas les outils pédagogiques qu’elle développe car un enseignant est toujours à l’affût de ce genre de chose, mais la mise en scène de son histoire…On a voulu nous faire croire qu’elle avait été victime d’un système sclérosé, incapable d’identifier la pertinence de sa pédagogie ce qui par conséquent l’avait conduite à démissionner faute de reconnaissance. De qui se moque t-on?
    Avant d’être ministre Mr Blanquer occupait un poste important au ministère de l’Education nationale. Mr Blanquer autorise une expérimentation, mr Dehaenne apporte (neuro-sciences et sciences cognitives), Céline Alvarez remixe Montessori augmenté par les neuro-sciences et sciences cognitives et l’institut Montaigne finance le projet. Mme Alvarez n’avait pas pour vocation de s’éterniser dans un poste de professeur des écoles; Nos trois amis voulaient juste démontrer que cette nouvelle pédagogie était performante et le système complètement nul.

    Comment ? En transformant Céline Alvarez en victime d’un système incapable de s’adapter à ses façons de faire, incapable de reconnaître une pédagogie innovante ce qui finalement la conduit à démissionner de l’éducation nationale.
    Ce FAUX sacrifice de cette révolutionnaire sur l’autel de l’EDUCATION NATIONALE, grâce à internet, aux médias la transforment en icône, en passionaria d’une pédagogie innovante qui va accroître les performances de nos enfants!
    Pourquoi une telle mise en scène? il fallait créer un buzz médiatique pour être reconnu:
    – regardez, voilà une enseignante extraordinaire qui démissionne de l’éducation nationale … au lecteur de déduire la suite

    – regardez ses vidéos: les enfants savent lire très tôt, maîtrisent les 4 opérations dans la bonne humeur, tout est réussi….au lecteur de déduire la suite
    Malheureusement nous n’avons pas pu évaluer les élèves pour comparer avec d’autres classes la faute à l’education nationale pourtant si friande d’évaluations.

    -regardez, enseigner c’est facile! Les atsems peuvent le faire, les parents aussi puisqu’il suffit de montrer pour être imité par un enfant. il choisit un jeu, je lui montre comment il fonctionne, il imite et s’il se trompe, on corrige…Au lecteur de déduire (a t-on besoin d’enseignants en maternelle?)

    Aujourd’hui, Blanquer est Ministre, Dehaene est conseiller et Mme Alvarez continue à propager la bonne parole tout en gagnant bien sa vie.

    Alors quelles sont » les lois naturelles du ministre » que sont en train d’écrire Mr Blanquer, Dehaene et Alvarez?

    -étendre la pédagogie Montessori en maternelle, c’est en marche
    -former des atsems pour accompagner les élèves, c’est en marche aussi grâce aux convertis
    -informatiser le suivi individuel des enfants régulé par des atsems (payées des clopinettes).

    Elle n’est pas belle la vie!

Répondre à Bonome Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Quelques livres