[TMT5] On punit plus les autres lorsqu’on est moins conscient au quotidien

Dans les recherches précédentes, de la théorie de la gestion de la terreur (qu’on a décrite ici), on apprenait que les personnes sous saillance de la mort étaient beaucoup plus sévères lorsque les normes sociales n’étaient pas respectées : l’estime de soi des individus est mise à mal à cause du rappel de la mort, alors ils tentent de regagner cette estime en s’accrochant rigidement aux normes sociales.

L’étude 3 va tester ce biais afin de voir si la pleine conscience protège ou non de commettre ce biais.

Cet article est la suite de :

Conseil : si vous avez la flemme de lire tout le dossier, mais que je voulais comprendre cette étude, l’article 2  peut suffire (ici : https://www.hacking-social.com/2018/01/29/tmt2-la-theorie-de-la-gestion-de-la-terreur-quest-ce-que-cest/ ) ; si vous ne comprenez pas le principe des corrélations, nous expliquons cela dans un paragraphe de l’article TMT3 (ici : https://www.hacking-social.com/2018/02/05/tmt3-quand-penser-a-la-mort-nous-fait-perdre-lesprit-critique/ ).


Étude 3


Il y avait pour cette étude un échantillon de 128 étudiants.

Étape 1

Il leur était soumis des questionnaires :

Étape 2

Les sujets étaient soit soumis à la condition de saillance de la mort (comme l’étude 1), soit à la condition contrôle (comme l’étude 2, sur la souffrance dentaire)

Étape 3

Les sujets étaient distraits soit par un questionnaire d’humeur, soit par des mots fléchés.

Étape 4

Les sujets devaient ensuite juger des transgressions sociales telles que celle-ci :

 » Un médecin a mélangé les dossiers de deux patients ayant le même nom de famille et a amputé la jambe du mauvais patient. « C’est incroyable« , dit la patiente alors qu’elle regardait avec incrédulité l’espace vide sur son lit, où sa jambe gauche était supposée être. « Je suis venu pour une simple opération au genou et je me suis réveillé sans une jambe.«  »

Après chaque vignette, on a demandé aux participants « Quelle est la gravité de ces actes répréhensibles ? » Les réponses ont été faites sur une échelle de 15 points allant de 1 (extrêmement mineur) à 15 (l’une des pires choses qu’une personne puisse faire). On a également demandé aux participants : « Dans quelle mesure l’auteur de ce méfait devrait-il être puni ? » Les réponses ont été faites sur une échelle de 15 points allant de 1 (aucune punition) à 15 (punition la plus sévère possible).

La condition contrôle

Rappel : pour mieux comprendre les corrélations, nous avons fait une explication plus simple dans cet article, sous « les corrélations, comment les lire ? » : https://www.hacking-social.com/2018/02/05/tmt3-quand-penser-a-la-mort-nous-fait-perdre-lesprit-critique/

Sans saillance de la mort, il n’y a pas de lien entre condamnation sévère d’une personne ne respectant pas les normes sociales et l’attitude politique (conservatisme), l’estime de soi et la pleine conscience. Il y a cependant un petit lien avec le nationalisme et la dureté du jugement : ce qui corrobore avec l’étude d’Adorno sur la personnalité autoritaire, où l’on apprenait qu’une caractéristique psychologique des potentiels fascistes était de condamner durement autrui (dans l’échelle F, puis ensuite confirmée par l’étude clinique)

En condition de saillance de la mort

 Le nationalisme est toujours une caractéristique qui prédit que les gens jugeront sévèrement le non-respect des normes sociales ; on voit ici par contre que la pleine conscience est un facteur important pour ne pas subir l’effet de la saillance de la mort et se laisser entraîner dans un jugement plus sévère.

Les scores

MS : saillance de la mort ; control condition : condition contrôle ; judgements of social transgressions : jugement des transgressions sociales ; low : bas (en pleine conscience) ; high (haut en pleine conscience) ; mindfulness : pleine conscience

Les scores du jugement des transgressions sociales sont ici standardisés (1 n’est pas égal à 1 sur l’échelle du questionnaire sur les échelles, mais représente un jugement fort négatif).

En condition de basse pleine conscience, on a 0,01 de jugement négatif pour la condition contrôle et 1 en saillance de la mort : il y a un fort effet de la saillance de la mort sur la dureté du jugement.

En condition de pleine conscience haute, on a -0,04 de jugement négatif pour la condition contrôle et -0,03 de jugement négatif en condition de saillance de la mort : la saillance de la mort n’a pas d’effet sur la dureté du jugement, la personne résiste aux biais.

Assez clairement cette étude montre qu’effectivement, les sujets sont atteints dans leur psychisme par la saillance de la mort, ce qui les rend plus sévères ; ce n’est pas le cas des pleinement conscients qui ne sont pas influencés par la saillance de la mort dans leur jugement d’une situation de transgression des normes sociales.

En résumé

Encore une fois, être pleinement conscient protège d’avoir un jugement plus sévère à cause d’une saillance de la mort. Les non-pleinement conscients sont soumis au biais et se révèlent beaucoup plus sévères avec la saillance de la mort. On remarque aussi que le nationalisme des personnes semble avoir un effet sur la dureté du jugement, ce qui corrobore avec les études sur la personnalité autoritaire.

Plus d’infos : http://www.hacking-social.com/2017/01/30/f3-nous-forts-et-bons-eux-faibles-et-mauvais-lethnocentrisme/

Les chercheurs ont donc pour l’instant testé deux facettes de l’ethnocentrisme (rehausser l’endogroupe dans l’étude 1, protéger l’endogroupe et accuser l’exogroupe dans l’étude 2) et cette présente facette autoritaire (un jugement dur, ce qu’Adorno classe en « agressivité autoritaire » dans l’échelle F). Les pleinement conscients n’y sont pas perméables. La prochaine fois nous verrons une autre facette autoritaire qui est par exemple le souhait de dominer autrui, et nous essayerons de voir si cet aspect peut être provoqué par la saillance de la mort, et si les personnes pleinement conscientes y tombent également.

La suite : [TMT6] On souhaite être plus dominant lorsqu’on dénie sa mort

Viciss Hackso Écrit par :

Attention, atteinte de logorrhée écrite et sous perfusion de beurre salé. Bisounours destructrice de choux-fleurs à temps partiel.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des

Nos livres piratables