OnVautMieuxQueCa votre livre, début de votre œuvre

Une année d’aventure mouvementée, émouvante et empowerante, c’est ainsi que je résumerais mon fragment de vie à OnVautMieuxQueCa qui s’est conclue par l’aide à la formation d’un énoooorme pavé que voici :

onvautmieuxqueca_votre_livre 1.1

Nous le stockons également ici sur hacking-social, car cet ouvrage est malheureusement illégal, impossible de le conformer à quelque législation, même à un creative commons (Gull l’explique dans l’à propos du livre, que vous trouverez également ici). Il était donc un devoir pour nous de le décentraliser ; possible que vous le trouviez aussi sur des sites de torrent et d’autres lieux « interdits ». Si vous êtes webmaster, administrateur de quelconque lieu sur le net nous vous invitons à l’uploader et le partager comme vous le souhaitez.

Voici également le fichier source en .odt, pour tous ceux qui serait motivés à le bidouiller pour le rendre plus beau ou le transformer en .epub / mobi :

onvautmieuxqueca ODT

La couverture (ça peut servir) :

À noter que cela nous a été demandé, donc si vous souhaitez travailler collectivement à cela ou éviter de faire deux fois la même conversion je vous invite à vous autocoordonner et vous autogouverner sur le discord d’OnVautMieuxQueCa (ou ailleurs, faites comme vous voulez, c’est juste une proposition) :

https://discord.gg/XPpfMCy

Sur l’aventure Onvautmieuxqueca, j’ai déjà raconté tout ce que je pouvais dans cet article  :

Je reviens juste sur l’anglicisme « d’empowerment » qui résume à mon sens et mon cœur la fin d’OnVautMieuxQueCa. Autrement dit, oui, ils valent mieux que ça et leurs écrits ont montré leur capacité à ne pas se résigner, à garder leur intelligence et leur esprit critique contre les conditionnements, ils sont sur la voie du très nietzschéen « ce qui ne me tue pas me rend plus fort », ou la résilience dans sa plus épique définition. Du pouvoir donc, du pouvoir qui se réveille en chacun et pas de ce pouvoir artificiel qu’on nomme « statut supérieur », ou qui se compte en nombre d’admirateurs ou d’esclaves. Un pouvoir interne d’agir, quelque soient les conditions, avec un furieux bonheur à viser. Un pouvoir autodéterminé, intrinsèque, altruiste, horizontal. En tout cas, ceci est ma perception des choses et comme je l’ai expliqué dans l’article, ce qui m’a permis de tenir face à tous ces témoignages terriblement durs, violents, c’est de penser à ce qu’on pourrait faire d’un point de vue gouvernemental, d’un point de vue situationnel, ensemble ou seul, furtivement ou dans la lumière, pour contrer la souffrance, neutraliser les dynamiques psychopathes, construire un environnement sain et appètent pour l’humain et ses potentiels. Donc, selon mon point de vue vraiment personnel, de penser en terme d’Hacking social.

Je termine en vous donnant quelques liens de ce j’ai tenté de faire dans cette optique de contrer la souffrance, neutraliser les dynamiques psychopathes, construire de meilleurs environnements. Ce n’est pas exhaustif, c’est bien peu et sûrement réducteur de tous les possibles – je m’en excuse – car cette quête je la poursuis toujours et encore dans mes recherches et mes écrits, dans ma vie professionnelle également, mais j’espère que cela pourrait vous être utile ou inspirant comme cela a été très utile pour moi de rencontrer ces connaissances et d’essayer de trouver des moyens de les opérationnaliser dans le réel :

Quelques recherches d’Hacking social liées au travail :

  • L’homme formaté : dans le dernier chapitre, je décris l’exploitation, la manipulation et l’idéologie managériale pseudolibérale qui masque son autoritarisme. À la toute fin, je donne des exemples d’entreprises qui ont révolutionné leur mode d’organisation, des modes dont les fondements sont authentiquement en faveur de l’autonomie, de l’horizontalité, de l’ouverture d’esprit et de l’autodétermination.
  • Notre vidéo faite pour OnVautMieuxQueCa :

  • L’expérience de Milgram, pour comprendre le danger de la soumission à l’autorité et essayer de la contrer.
  • Sur les tenues de travail :

  • sur Pôle emploi, enquête sur ce qui cloche avec cette institution et comment tenter d’y remédier qu’on soit chômeur, agent ou autre.
  • En vidéo, explication de l’erreur fondamentale d’attribution trouvée dans l’enquête sur pôle emploi :

 

 


Sources extérieures d’inspiration :

Reinventing organizations, Frédéric Laloux. Cet auteur a enquêté auprès d’entreprise qui se sont révolutionnées : plus humaines (soin apporté à une communication authentique et respectueuse de tous), plus libres (absence de chef, autonomie et responsabilité de tous), elles ont toutes révolutionné dans leur coin dans leur domaine complètement différent (soin à la personne, usine d’équipement voiture, transport des tomates…) et pourtant elles ont adopté des conceptions très similaires, comme ce démantèlement de la hiérarchie pour un organigramme beaucoup plus horizontal. Un nouveau paradigme se dessine, avec tellement plus de sens, tellement plus d’humanité, de passion, d’émancipation et surtout tellement moins de souffrances ; voici une conférence qui en parle longuement :

Cette conférence n’est vraiment qu’un tout petit aperçu de ce qu’il a découvert, je vous invite vivement à lire son livre, c’est vraiment beaucoup plus que de l’espoir, c’est un réel qui se dessine et qu’il faut pousser à présent.

  • Le bonheur au travail, Arte
  • Pourquoi le travail nous emmerde et comment changer ça, Cali Ressler
  • Rework : Réussir autrement, David Heinemeier Hansson
  • L‘éthique hacker, Pekka Himanen
  • L’approche centrée sur la personne, Carl Rogers
  • Vivre, Mihaly CSIKSZENTMIHALYI
  • Plaidoyer vers l’altruisme, Matthieu Ricard
  • Vers un monde plus altruiste, Arte.

Je serais ravie si vous partagiez tous vos liens, sources qui vous inspirent contre la souffrance au travail, sur de nouveaux paradigmes plus humains, bref tout ce qui pourrait nous inspirer tous 🙂 Je vous fais de gros bisous (on se retrouve lundi pour continuer notre dossier « F »;) ) !

Vous pourriez également aimer ceci :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*